Produit ajouté (x)
 
Panier (0 produits) Panier (1 produit)
Total produits
Total frais d'envoi  A déterminer
Total
Continuer achats

Éventails, origine et utilisation martiale

 

  L'éventail dans le tai chi chuan et le wushu fait partie de ces objets de la vie courante chinoise qui ont été détournés de leur usage premier pour servir d'arme.

Un peu d'histoire...

À une époque lointaine où la Chine n'était pas truffée de climatiseurs ;), l'utilité première de l'éventail vous le savez était de ventiler. Mais il est aussi très vite devenu un un accessoire de mode très apprécié et incountournable.

Élément de parure donc, adopté par les nobles et qui faisait d'ailleurs partie intégrante des costume codifiés de cérémonies et de la vie courante. A l'origine confectionné avec des plumes, la toile de l'éventail se change bientôt en soie et l'armature pouvait être en bambou, bois de santal, ou de matières plus précieuses comme le jade, la corne et l'ivoire. Chaque région de Chine ayant évidemment ses spécialités et ses préférences. Le bois de santal était plutôt utilisé dans la région de Suzhou, avec pour particularité d'être parfumé et donc d'ajouter des senteurs agréables à la ventilation. C'est aussi dans cette région que l'on va peindre des motifs et des calligraphies raffinées sur la toile de l'éventail, et ainsi apporter une grande importante à la sophistication et l'élégante de cet accessoire, qui devient ainsi un véritable objet d'art.

L'éventail est ainsi un élément très présent dans la culture chinoise, on le retrouve dans l'opéra chinois, la danse traditionnelle et le théâtre.

Utilisation martiale de l'éventail

C'est en Chine que seraient apparues les premières versions pliables, à priori pendant la Dynastie Song, ce qui permet évidemment un transport plus facile. Et cela le transforme de facto en arme, en effet avec une armature solide on peut alors l'utiliser comme un bâton pour frapper les points vitaux. Il pouvait aussi être muni de lame tranchante ou de piques ! Et il pouvait aussi être utilisé comme une arme de lancer.

L'éventail est donc une arme d'attaque mais avant tout une arme défensive qui permet de parer ou dévier des attaques que ce soit en position fermé ou en position ouverte. Un autre aspect intéressant de l'utilisation martiale de l'éventail est qu'il peut permettre de masquer une attaque de pied ou de poing, ou encore d'une arme de jet.

C'est un accessoire important dans le tai chi chuan, on le manipule comme un prolongement de son corps, lentement avec précision et fluidité (l'éventail correspond d'ailleurs à l'élément de l'eau). On vise l'harmonie des mouvements entre le bas du corps (position et mouvements des jambes) et le haut du corps avec les rotations de poignet. Cela permettra une meilleure circulation de l'énergie ainsi que l'amélioration de la tonicité, la souplesse, et un meilleur ancrage du corps, on retrouve bien ici le leitmotiv du tai chi.

Les formes courantes incluent des mouvements de laojia et des mouvements de maniement d'arme comme l'épée. La forme la plus répandue est sous doute les 48 mouvements de style Chen. A noter aussi, la forme moderne de taji «mulan» qui emprunte à la fois au wushu et à la danse traditionnelle chinoise.

La pratique de l’éventail reste un incontournable Et il suffit de se rendre dans un parc le matin en Chine pour s'apercevoir que le «taiji shan» reste très pratiqué par les adeptes du tai chi. Et pas seulement, puisque l'on le voit aussi beaucoup utlisé dans la danse gymnastique qu'affectionne particulièrement les mamies chinoises...

Choisir son éventail :

  • Un éventail en bambou est plus léger et donc plus facile à manier, ça sera le choix idéal pour le tai chi chuan.
  • Un éventail métallique produit un claquement plus fort. Et il se rapproche plus de son utilisation comme d'une arme, donc plutôt pour la pratique du wushu. Aussi, il est plus lourd et par conséquent un peu plus difficile à manier.

Par défaut, les modèles proposés sont pour droitier, et nous avons aussi un éventail pour gaucher (les montants de l'armature sont montés dans le sens contraire, pour permettre ainsi l'ouverture et la fermeture d'un seule geste de la main gauche).

Notre sélection :


L'éventail avec fleur de pivoine
Très harmonieux avec de très beaux motifs.