Produit ajouté (x)
 
Panier (0 produits) Panier (1 produit)
Total produits
Total frais d'envoi  A déterminer
Total
Continuer achats

K-1

Tout l'équipement pour le K-1: short, gants de boxe, protections et équipement de frappe et de sparring pour vos entraînements


K-1

A l'origine du K-1: le kick-boxing japonais

Proche du muay-thaï et de la boxe birmane, le kick-boxing japonais aurait été développé après les Jeux olympiques de Tokyo en 1964. Il est permit de donner des coups de pieds, de poings, de genoux et de coudes, agrémenté de projections de Judo. Au début de nombreux combattants étaient issus du karaté style kyokushinkai et des boxes du sud-est asiatique. Cette forme existe toujours et s’appelle aujourd’hui shoot-boxing dont l’événement majeur est le Shoot Boxing World Tournament.

Depuis 1993, le kick-boxing japonais s'est fortement développé grâce au grand tournoi annuel des poids lourds, le K-1 World Grand Prix puis du tournoi des poids moyens, le K-1 World MAX depuis 2003. La forme de rencontre a changé depuis ses origines et aujourd’hui le règlement autorise seulement : les coups de pied, les coups de poing, les coups de genou directs et les saisies partielles de jambe et de corps.

L'organisation K-1 et les tournois

Le K-1 est une organisation qui promeut une de ces formes de kick-boxing japonais, Le « K » faisant référence aux arts martiaux que sont le kung-fu, le karaté, le taekwondo et le kick boxing. Les combats se déroulent sur un ring, en trois rounds de trois minutes chacun. Aussi, comme en boxe anglaise, les combattants sont répartis en catégorie de poids.

Il y a differents tournois où les règles varient légèrement, les principaux étant le K-1 Grand Prix, le K-1 MAX, le Hero's.

En France, le « K-1 Rules » dépend de la FFKMDA (Fédération Française de Kick-boxing Muaythaï et Disciplines Associées).

L'équipement nécessaire au K1