Produit ajouté (x)
 
Panier (0 produits) Panier (1 produit)
Total produits
Total frais d'envoi  A déterminer
Total
Continuer achats

Krav-Maga

Répliques armes couteaux & pistolets, nunchakus, bâtons, matraques, tonfas, mais aussi pantalons et autres vêtements.


Krav-Maga

Origines du krav-maga

Crée dans les années 1930 à Bratislava par Imi Lichtenfeld, au départ le krav-maga (littéralement combat rapproché en hébreu) a pour but de former aux techniques de combat les personnes en charge de protéger la communauté juive locale des persécutions. Par la suite, il intégrera les forces armées israéliennes, et continuera le développement et le perfectionnement de cette discipline au sein de Tsahal. Enfin, signe de sa maturité et efficacité, les principes et techniques de krav-maga seront intégrées dans de nombreuses forces armées et forces d'intervention partout dans le monde.

Plus récemment, grâce à la création de nombreuses écoles et au travail de la fédération de krav-maga, cette discipline s'est ouverte à des générations et des catégories sociales jusque-là plutôt en retrait des disciplines martiales et combatives. Par sa recherche d'efficacité et d'application pratique, c'est donc une discipline qui attire particulièrement les personnes n'ayant pas ou peu d'expériences en art martial ou sport de combat. Et comparé à d'autres disciplines, les femmes y sont fortement représentées, et la pratique peut y être mixte.

Objectifs

L'objectif du krav-maga est la recherche absolue d'efficacité et de simplicité, c'est-à-dire l'apprentissage de techniques de défense en un minimum de temps. Il ne s'agit pas d'un art martial ou d'un sport de défense à proprement parler. En effet, le but étant de fournir aux pratiquants des outils pour lui permettre de se défendre en cas d'attaque ou d'agression dans la "vraie vie". En théorie, il n'y a donc pas de règle, pas de coup interdit...

Principes

Les principes du krav-maga, et d'une manière générale des disciplines de self-défense consistent dans un premier temps à éviter le combat en préférant la fuite quand cela est possible. Décourager l'opposant pour encore une fois, éviter le combat ou l'écourter. Tous les coups sont permis, l'utilisation d'objets à proximité comme arme, afin de mettre son ou ses adversaires hors d'état de nuire aussi efficacement que possible. On privilégie la prise de risque minimale, et si possible, on vise les parties sensibles du corps humain, les parties génitales, les yeux, la gorge, pour neutraliser au plus vite son opposant.

Les armes

Pour l'entraînement, les répliques d'armes comme les pistolets et couteaux en plastique, les matraques ou bâtons et les nunchakus en mousse vous permettrons de vous entraîner au combat impliquant des armes à poings, en toute sécurité.

Nous proposons aussi une large gamme d'armes d'auto-défense; nunchakus, couteaux, tantos, menottes et chaînes d'étranglement, bombes aérosols. Les tonfas et matraques, armes de prédilection des forces de sécurité. Mais aussi, des équipements plus exotiques comme les cannes épées et les cannes shaolin, le kobotan, les battes de baseball.

Armes catégorie D

Une bonne partie de ces équipements rentrent dans la catégorie de classification des armes de la législation française, et plus précisement la catégorie D. Cette catégorie englobe des armes non à feu comme les couteaux et matraques, ainsi que les bombes aérosols de défense. Au regard de la loi française, ces armes sont strictement interdites aux mineurs. Et sauf autorisation, leur port et transport est interdit.

Notre société détient l'autorisation de la commercialisation des armes de catégorie D, les produits de notre catalogue qui entrent dans cette catégorie sont clairement marqués comme tel dans la section des informations produits. Et par ailleurs, comme indiqué dans nos conditions de vente, nous nous réservons le droit de refuser la vente ou d'annuler toute commande qui nous paraît suspecte, a fortiori si elle comporte de type d'équipement.

Les protections

Comme dans tout art martial ou sport de combat, pour vous entraîner en toute sécurité, vous aurez besoin de protections corporelles. L'équipement requis dépendra des techniques que vous travaillez, et sera ponctuellement, souvent le même que celui utilisé en boxe, judo ou ju-jitsu.

Les vêtements self-défense

En self-défense, on tire parfois parti du vêtement de l'adversaire pour effectuer des prises, des projections ou des immobilisations, il peut donc il y avoir des exigences précises en fonction de votre école d'auto-défense. Mais d'une manière générale, il vous faudra un pantalon assez ample pour ne pas entraver vos mouvements et assez résistant pour supporter de fréquentes prises de votre opposant.

Les équipements d'entraînement

Enfin, même si le but du self-défense est le combat réel et qu'en celà, il s'oppose aux arts-martiaux et sports de combat, qui par définition sont encadrés par des règles strictes et des limitations sur les coups que l'on peut porter. Les entraînements vont en partie, être les mêmes que ceux d'autres disciplines artiales et combatives. Vous aurez donc probablement besoin de matériel pour vos entraînements sparring et frappe. Ainsi que de tatamis pour amortir vos chutes et pratiquer vos techniques de grappling et combat au sol. Enfin, les sacs de frappe et de mannequins de projection offriront un répit et épargneront vos compagnons d'entraînement ;)